Success stories

Vous souhaitez faire connaître vos derniers succès à l'étranger ? Contactez-nous et nous serons heureux de les publier dans cette rubrique et dans notre newsletter e-Perspectives.
 

Les imperméables « Cumulus » à l’assaut de la botte

Redonner ses lettres de noblesse aux imperméables, voilà l’objectif assumé de Françoise Pendville via son concept "Cumulus" qui regroupe l’ensemble de ses créations. "C’est un concept de vêtements pour voyager léger, partout et par tous les temps", définit la styliste. Imaginés à Bruxelles puis fabriqués en Europe ou au Maroc, ses imperméables ont désormais trouvé un point de chute en Italie. En effet, assistée par Bruxelles Invest & Export lors du salon parisien "Maison et Objet", la marque bruxelloise a conclu un partenariat avec un distributeur italien.

Au-delà des aides perçues pour participer à des salons qui "sont indispensables pour s’exporter", la styliste loue également le travail des Attachés économiques et commerciaux grâce auxquels elle a accès à des listes de boutiques susceptibles de correspondre à son marché. Cette aide est nécessaire pour Françoise Pendville car, "même si on a plutôt une bonne cote dans ce domaine à l’étranger, on est souvent isolé et le réseau de distribution change très fort".

Considérés par la styliste comme "un vêtement qui se situe entre l’objet et l’accessoire de mode, qui traverse le temps avec élégance et qui peut se retrouver aussi bien dans les magasins que dans les concept stores", ces imperméable comptent également poursuivre leur conquête en dehors de l’Europe.

Ainsi, les modèles imaginés dans un atelier de Schaerbeek ont pris la route de Taiwan, suite à un partenariat naissant avec un distributeur local, et ils pourraient peut-être être très prochainement exportés au Japon. "Les Japonais aiment beaucoup le produit pour son côté ‘origami’ et raffiné, mais ils sont aussi très exigeants", admet tout de même Françoise Pendville.

francoise-pendville.be/cumulus/


iDklic signe un partenariat avec la société américaine PRN

La récente mission économique en Silicon Valley a été l’occasion pour la société bruxelloise iDklic, spécialisée dans l’affichage digital dans le secteur pharmaceutique, de conclure un accord stratégique avec la société californienne PRN, active dans la publicité sur les points de vente.

Comme l’explique Jean-Charles Figoni, CEO de iDklic : "La combinaison de nos forces et notre expertise sera bénéfique pour nos deux entreprises. Je suis convaincu que ce partenariat développera la présence d'iDKlic sur le marché américain. PRN est un partenaire d’autant plus stratégique que chaque partie pourra étendre ses capacités et compétences afin de multiplier les opportunités de business".

Un partenariat qui se travaille depuis l’an dernier déjà, et avec l’aide du bureau de Bruxelles Invest & Export à San Francisco, puisque les premiers contacts avaient été établis lors de la précédente mission bruxelloise en Silicon Valley en 2016.

"Nous sommes fiers de représenter aujourd’hui la Région bruxelloise et voulons prouver que Bruxelles est une région à fort potentiel, remplie de personnes talentueuses qui peuvent créer des sociétés au rayonnement international", a déclaré Jean-Charles Figoni devant la délégation belge.

 

Lire le communiqué de presse


Elia fait ses premiers pas en Asie du Sud-Est

Elia Grid International (EGI), la filiale d’Elia Group basée à Bruxelles, vient de signer son premier contrat au Vietnam avec la National Power Transmission (NPT), le gestionnaire du réseau électrique vietnamien.
Ce contrat inclut des services de consultance tels que l’évaluation des activités de la NPT, le développement d’une roadmap et l’établissement de recommandations.

Le bureau de Bruxelles Invest & Export à Hanoi accompagne EGI dans ses démarches depuis décembre 2015: analyse du marché, visites sur place ou encore mise en contact avec la NPT. Ce premier projet en Asie du Sud-Est pourrait être le début d’une collaboration à long terme avec le marché vietnamien.

En savoir plus


Jaspers-Eyers brille aux Mipim Awards

Le bureau bruxellois Jaspers-Eyers Architecs a collectionné les récompenses lors du MIPIM, salon international de l'immobilier à Cannes. Nominé pour 4 projets aux Mipim Awards, les Bruxellois sont montés 4 fois sur le podium: ‘Meilleur complexe industriel et logistique’ avec le Nike European Logistics Campus, ‘Meilleur immeuble rénové’ pour le Chambon à Bruxelles, ‘Meilleur projet de rénovation urbaine’ pour Be-Mine à Beringen (développé par une association d’architectes dont Jaspers-Eyers), et enfin ‘Meilleur immeuble de bureaux’ pour la Warsaw Spire à Varsovie.

Notons également la belle nomination du projet bruxellois Greenbizz.

En savoir plus


Jaspers-Eyers brille aux Mipim Awards

Le 12 janvier, l’Association nationale des investisseurs institutionnels (NAFMII) a accordé à BNP Paribas la licence de souscrire des obligations de sociétés en Chine. Cette licence générale est immédiatement entrée en vigueur. Cette autorisation permet aujourd’hui à BNP Paribas de souscrire une très large palette d’instruments d’obligations de sociétés sur le marché obligataire interbancaire chinois.

Seules 4 banques étrangères, dont la banque européenne BNP Paribas,  possèdent cette licence en Chine. Les obligations de sociétés permettront aux entreprises de varier leurs sources de financement et d’attirer un large éventail d’investisseurs pour financer leurs projets.


La société SECO décroche un nouveau contrat en Uruguay

 

La société bruxelloise SECO vient d’obtenir un nouveau contrat en Uruguay afin d’assurer l´évaluation des risques et revue de conception d’un nouveau quai du port de Montevideo, un projet de l´Administration nationale des ports et de  la Corporación Nacional para el Desarrollo. Ce contrat suit une prise de contact lors de l’invitation d’acheteurs uruguayens en Belgique en mars 2016 organisée par notre bureau économique et commercial dans ce pays. A l’issue d’une visite de la société, les représentants de la CND ont été convaincus de l’expertise et de l’expérience de l’entreprise SECO dans le domaine du contrôle technique indépendant et de l’analyse de risques pour d´importants projets d´infrastructure, et ce, à travers le monde.

En savoir plus


Le Typographe, ambassadeur du "Handmade in Brussels"

Cédric Chauvelot, directeur-fondateur de la jeune imprimerie artisanale bruxelloise a trouvé la voie de l’exportation en participant aux salons Paperworld (Francfort) et Maison et Objet (Paris). Distribué depuis 4 ans en Amérique du Nord, il exploite aussi 2 points de vente à Paris (une boutique rue Mazarine et un corner au rayon papeterie du Bon Marché Rive Gauche). Il vient d’ouvrir une succursale avec showroom à Tokyo, dans des bureaux loués à Takeo, un important distributeur japonais de papier.

Le Typographe utilise des caractères mobiles en plomb et en bois et imprime de manière artisanale une gamme d’articles de papeterie sur papiers fins. Tout est confectionné à Bruxelles : des casses à l’assemblage des enveloppes. Un fait sur-mesure qui ouvre d’infinies possibilités en terme de création et de personnalisation.

Bruxelles Invest & Export suit l’entreprise depuis ses débuts et l’a aidée à financer ses participations aux salons, ses voyages d’affaires et l’ouverture de son  bureau au Japon. L’inauguration du bureau de Tokyo en 2016 a coïncidé avec les Brussels Days, organisés en mai et dont le volet économique et commercial mettait à l’honneur les industries créatives de la Région bruxelloise.

En octobre dernier, la visite d’Etat au Japon à laquelle Cédric Chauvelot a participé, fut une belle occasion pour lui de conforter son bureau à Tokyo, notamment en invitant ses partenaires japonais à prendre part au programme de la visite royale.

Constituée voici 10 ans à peine, Le Typographe occupe aujourd’hui une dizaine d’emplois et plus de la moitié de son chiffre d’affaires est réalisé à l’exportation.

En savoir plus


Les Auberges de Jeunesse bruxelloises au TT Warsaw

L’ASBL francophone possède 2 établissements ("Génération Europe" et "Jacques Brel") à proximité du centre de Bruxelles. Fortement touchées par le lockdown et les attentats, les Auberges de Jeunesse ont suivi la proposition de Bruxelles Invest & Export de participer au salon Tourism & Travel Warsaw dont la 24ème édition se déroulait du 24 au 26 novembre. Leur participation s’est soldée par 6 réservations de groupes, la reconquête d’un client important et une moisson de nouveaux contacts.

 

Le choix d’un salon du tourisme pertinent combiné à un programme préparé conjointement par l’équipe de l’entreprise et celle de notre bureau économique et commercial à Varsovie sont à la base de ce beau succès. Bruxelles Invest & Export a ainsi assuré la traduction et l’envoi d’un mailing vers une centaine de prospects (tour-opérateurs, universités, etc.). Les B2B qui en ont résulté ont permis de générer de fructueux contacts.

« C’est le meilleur ‘retour salon’ que nous ayons eu jusqu’ici » a conclu Caroline Raedemaeker, Responsable Marketing & Communication des Auberges de Jeunesse qui souligne que le TT Warsaw attire également des tour-opérateurs européens.

 

En savoir plus


Talos Heath Solutions vise l’Amérique du Nord

La start-up bruxelloise, Talos Health Solutions (THS) spécialiste des congrès virtuels, annonce la constitution de sa filiale américaine Real WebTrax. C’est à l’occasion d’un marché décroché avec le géant américain de l'immobilier, Florida Realtors, que Jérôme Pradier, CEO, a décidé d’ouvrir un bureau aux USA. "La technologie et tout le service seront apportés par THS" précise-t-il.

L’entreprise s’est fait connaître en développant les technologies qui permettent au monde médical de communiquer via des congrès et des séminaires virtuels. THS a ainsi contribué à propager l’information et l’enseignement en matière de soins de santé. La plateforme de congrès virtuel développée par Real WebTrax/Talos Health Solutions surfe sur la tendance du "Phygital" qui croise les techniques du marketing et du commerce digital avec le principe du colloque physique.

"La Floride est un premier jalon posée par THS en Amérique du Nord", déclare Jérôme Pradier, "un autre projet se profile à court terme : un potentiel partenaire a été pressenti au Canada."

Pour ses projets internationaux, Monsieur Pradier a fait appel en 2016 aux subsides régionaux bruxellois en matière d’aide à la consultance (subvention pour faire analyser les procédures de mise en place de ses filiales) et d’incitants financiers à l’exportation (amélioration de sa communication web).

En savoir plus


Umedia ouvre un 3ème studio VFX à Vancouver

Après Bruxelles et Paris, Vancouver sera le 3ème studio VFX (effets visuels numériques) implanté par le groupe de cinéma international. L’établissement de Vancouver renforce la présence internationale et rapproche Umedia de ses clients nord-américains. "La mission économique menée avec Bruxelles Invest & Export au Canada en octobre 2015 a permis au projet d’aboutir un an plus tôt que prévu" commente Marc Henry de Frahan, CEO de Umedia VFX à Bruxelles.

 

Le choix d’une implantation à Vancouver s’explique par la politique fiscale attractive mise en place par la cité canadienne, devenue un pôle de la post-production sur la côte Pacifique de l’Amérique du Nord (Vancouver partage le même fuseau horaire qu’Hollywood). Pépinière d’artistes spécialisés en effets spéciaux numériques et en étalonnage des couleurs, cette localisation était donc un choix évident pour Adrian Politowski, CEO du groupe (à droite sur la photo). Le studio de Vancouver sera un des plus imposants du groupe : un espace de 10.000 m² pouvant accueillir jusqu’à 70 artistes VFX et comportant une salle de projection équipée d’un projecteur 4k diffusant sur un écran de 8 m de base.

Peter Muyzers (à gauche sur la photo), nominé aux Oscars et qui a, entre autre, travaillé sur Elysium, American sniper, District 9, la série des Harry Potter, Wallace & Gromit - Le mystère du lapin-garou, etc., est à la barre de la nouvelle entité et il ambitionne de faire du studio Umedia VFX un des acteurs principaux en effet visuel et post-production image à Vancouver.

 

Basé à Bruxelles, Umedia est un groupe de cinéma international qui a collaboré à la production de plus de 300 films. Via sa filiale uFund (levée de fonds Tax Shelter), il a investi plus de 500 millions d’euros dans la production audiovisuelle belge.

 

Lire le communiqué de presse (EN)

En savoir plus


— 10 Items per Page
Affichage des résultats 1 - 10 parmi 26.