Emirats Arabes Unis, Dubai - Arab Health 2019

Du 28 au 31 janvier 2019
(les exposants doivent être sur place dès le 27 janvier)

 

Organisation:
Bruxelles Invest & Export (by hub.brussels), AWEX et FIT

Arab Health
LifeTech.Brussels

Stand collectif belge lors du salon Arab Health 2019 – Dubaï (Emirats arabes unis) du 28 au 31 janvier 2019

Depuis sa création, le salon Arab Health n’a fait que croître en importance, en surface d’exposition, en nombre d’exposants et de visiteurs jusqu’à devenir le rassemblement le plus important du secteur santé au Moyen-Orient et en Asie et le second au niveau mondial.  

En exposant sur le pavillon belge, vous rejoignez un groupement de stands de 480 m² accueillant des entreprises réunies sous une bannière « Belgium » permettant d’accroître votre visibilité et de bénéficier de prestations subventionnées.

Il s’agit d’un moyen efficace pour :

  • Réduire au maximum vos coûts de participation ;
  • Concentrer vos efforts sur vos rendez-vous ;
  • Détecter des opportunités commerciales sur des marchés en pleine croissance.

 

Lors de sa 43ème édition, en 2018, Arab Health a accueilli sur une surface de près de 65.000 m² plus de 4.000 exposants venant de 66 pays (principalement d’Europe (40%), d’Asie (35%), du Moyen-Orient (11%) et du continent américain (11%)) et près de 80.000 visiteurs en provenance principalement des pays du GCC (à 50%) mais également des autres pays du Moyen-Orient (11%) et d’Asie  (17 %). On note par ailleurs la présence de près de 40 pavillons nationaux.

Ce salon reste donc pour toute entreprise du secteur médical l’évènement incontournable afin d’aborder ou de confirmer sa présence dans cette région du monde et même au-delà.

 

  • Dimanche 27 janvier,  entre 08h00 et 22h00: installation des stands. Possibilité de déposer son matériel.
  • Du lundi 28 au jeudi 31 janvier, de 10h00 à 18h00 : salon Arab Health

: Au Dubai International Convention & Exhibition Centre, à Dubaï (Emirats arabes unis)

Le prix de participation pour les entreprises bruxelloises a été fixé à 820 € pour un stand aménagé de 6 m² (pour info, le prix au m² pour un stand nu revient normalement à 760 USD). Ce prix inclut les frais d’inscription dans le catalogue officiel du salon (250 USD). Bruxelles Invest & Export (by hub.brussels) prévoit également le mobilier de base, une connexion internet et le catering.

Le m² supplémentaire (optionnel et en fonction des disponibilités) est facturé à 280 €.

De plus, nous mettons gratuitement à disposition un espace salon commun et une brochure reprenant les exposants belges à Arab Health. Nous cherchons aussi une formule avantageuse pour le transport groupé du matériel de promotion et d'exposition.

Nous vous donnons également la possibilité de participer sur un espace partagé d’une 30aine de m² qui vous permettra de tester Arab Health pour le prix de 380 €. Via cette formule, vous bénéficierez de la visibilité et des services du pavillon belge (entreprise reprise dans le catalogue du salon et des exposants belges, accès à internet, catering), d’un comptoir avec votre logo et d'un espace pour un panneau présentant votre entreprise et d’un espace salon partagé pour organiser vos rendez-vous. Il s'agit de la formule la plus économique et la moins engageante pour prendre part de manière visible et efficace au plus important évènement médical au Moyen-Orient !  

Restent à votre charge :

  • L’envoi du matériel promotionnel;
  • Les commandes de mobiliers supplémentaires (ceux non compris dans l’offre du monteur de stand sélectionné pour la construction du pavillon belge) ;
  • Les frais de déplacement (avion et déplacements locaux), de logement et de subsistance;
  • La présence obligatoire d’un délégué de chaque société participante pendant toute la durée du salon;
  • Un certificat d’assurance responsabilité civile couvrant vos salons à l’étranger vous sera demandé. Si votre certificat n’est pas reconnu par les organisateurs d’Arab Health, ils vous factureront automatiquement l’assurance du salon (275 USD).
  • Le Marketing/Promotional Package obligatoire du salon (250 USD)

Subside

Les incitants financiers à l’exportation proposés par Bruxelles Economie et Emploi peuvent soutenir vos efforts de prospection commerciale à l’étranger, notamment ceux que vous mèneriez à l’occasion de la présente initiative, pour autant bien sûr que les conditions d’éligibilité soient respectées et sous réserve que l’analyse du dossier laisse entrevoir des retombées économiques suffisantes. Pour tout renseignement, consultez la page « Prime pour exposer durant une foire à l’étranger » de Bruxelles Economie et Emploi.

 

Attention : Votre demande doit être introduite au plus tard la veille de l’ouverture de la foire.

 

Carnet ATA

Dans le cadre de votre participation à Arab Health, vous pouvez introduire une demande de carnet ATA via ce lien pour exporter temporairement vos marchandises.

 

Le secteur médical dans les GCC

Le secteur de la santé constitue le deuxième marché le plus important de la région des pays du Gulf Cooperation Council (GCC). Selon le GCC Healthcare Industry Report, pas moins de 700 projets dans le secteur sont actuellement à différentes étapes de développement dans les pays du Golfe et ce pour un montant d’une valeur de 60,90 milliards de $. L’offre des services médicaux est donc en constante augmentation et se poursuivra au cours des prochaines années.

Les Emirats arabes unis souhaitent eux aussi s’imposer comme la nouvelle référence internationale pour le tourisme de santé au Moyen-Orient. Dubaï entend devenir la destination phare du tourisme médical qui est en plein boom : Dubaï a accueilli près de 327.000 touristes médicaux en 2016 et une projection de 500.000 visiteurs est envisagée pour 2020.

En témoignent les zones franches à Dubaï et Sharjah entièrement dédiées à la santé (Dubai Science Park, Dubai Healthcare City…) ou les projets hospitaliers à Abu Dhabi. Actuellement, avec une centaine d’hôpitaux majoritairement localisés à Dubai et Abu Dhabi, les Emirats disposent déjà d’une offre d’environ 20.000 lits.

Quant à la production médicale locale, elle reste à ce jour limitée aux consommables (gants, seringues, solutions injectables et autres matériels en plastique jetable) et aux équipements hospitaliers légers (mobilier médical). Pour tout ce qui concerne les autres secteurs médicaux (dispositifs médicaux, équipements lourds, produits plus spécifiques) de larges flux d’importations sont encore envisagés. C’est la conséquence directe des multiples investissements dans les secteurs privés et publics.

Les besoins en équipements lourds, totalement absents de la production locale, sont liés à l’installation des nouvelles structures mais également au renouvellement du parc usagé. De plus, la durée de vie de tels biens aux Émirats est comprise en moyenne entre 5 et 7 ans.

Les besoins des Emirats concernent la conception et l’administration des structures de santé, les fournitures médicales, les équipements (en particulier pour le traitement des maladies cardio-vasculaires), les systèmes de gestion et d’approvisionnement ainsi que le traitement des données de remboursement.

Le marché pharmaceutique des Emirats arabes unis est l’un des plus développés au Moyen-Orient, avec d’importantes infrastructures de santé et la dépense par tête en médicaments la plus élevée du Moyen-Orient. Les perspectives de croissance sont particulièrement intéressantes sur ce marché, même si la production locale se développe.

Les dépenses de santé courantes dans les pays du GCC devraient atteindre 104,60 milliards de $ à l’horizon 2022. Afin de pouvoir répondre à la demande, il est établi que les pays du GCC devraient voir leur capacité en nombre approximatif de lits à offrir atteindre le chiffre de 120.000 en 2022. Les marchés principaux restent l’Arabie Saoudite (7.500 lits supplémentaires) et les EAU (2.000).

Citons encore certains chiffres relatifs aux réalisations sur Dubaï:

  • Annonce de l’ouverture de pas moins de 12 nouveaux hôpitaux privés à Dubaï d’ici 2020 par la Dubaï Health Authority (DHA), soit 875 lits supplémentaires.
  • Offre actuelle dans le secteur de la santé de 3.018 établissements privés dans ce secteur, en ce compris les hôpitaux, centres divers, pharmacies et autres services.
  • Pas moins de 36.055 médecins licenciés pratiquent actuellement dans le secteur médical privé.

Si vous envisagez  une implantation, il est approprié de chercher un partenaire local et d'engager un conseiller juridique local expérimenté pour vous orienter dans les décisions à prendre. La recherche d’un partenaire local reste l’élément le plus essentiel et le plus délicat dans votre démarche de pénétration sur ce marché. Cela vous demandera d’investire du temps et des resources pour pourvoir décrocher des contrats sur ces marchés très prometteurs. Arab Health est une occasion idéale pour vous familiariser ou accroitre vos activiités au Moyen-Orient et même au-delà !

 

Le salon Arab Health

Plus d’informations sur le site de l’évènement.


S'inscrire

Inscription via ce formulaire avant le 24octobre 2018.

 

Contact

Ghislain Breydel
Area Manager
T 02 800 40 84
E-mail