Koweït

Carte du Koweit

Capitale : Koweït
Population : 4.052.584
PIB/habitant : $ 35.250
Devise : Dinar koweïtien (KWD)
Fuseau horaire : UTC + 3

Drapeau du Koweit

 

Dernière mise à jour : février 2016

Le marché koweïtien présente différents points forts :

  • L'ouverture (libre circulation des biens et de la monnaie, économie libre).
  • Un niveau d'achat élevé : le Koweït compte l'un des plus hauts revenus per capita au monde (36.734 €, 2014e)
  • Des droits de douanes réduits (de l'ordre de 5% sur la plupart des produits).
  • Le besoin d'améliorer ses infrastructures même si des projets conséquents sont ralentis par un climat économique défavorable.

Après une baisse sensible des prix pétroliers et une crise ressentie au niveau des projets publics, une nouvelle hausse de prix a entraîné une reprise des travaux, mais à une moindre vitesse. En effet, des projets approuvés et gelés suite à cette crise pétrolière ressurgissent. Et certains sont entamés dans le secteur de la construction et de l'infrastructure urbaine.

Par ailleurs, suite aux crises financières qui ont touché différents secteurs, les investissements koweïtiens, publics et privés, ont subi un coup dur engendrant un nouveau ralentissement de l'activité économique. Afin de remédier à cette crise et de redonner confiance dans l'économie du pays, le gouvernement koweïtien a instauré en 2010 un plan quinquennal de relance économique comprenant des mégaprojets dans plusieurs secteurs tels que l'infrastructure, l'énergie, le pétrole, la santé et l'éducation.

Quelques chiffres clés :

  • PIB : 127,8 milliards EUR (2014e)
  • Réserve pétrolière : 104 milliards de barils (10% de la réserve mondiale)
  • Exports : 91.923 mio EUR (2014e) / 93.054 mio EUR (2013)
  • Imports : 37.385 mio EUR (2014e) / 17.530 mio EUR (2013)
  • Monnaie : Dinar Koweïtien (KD) : 1 USD = 0,301 KWD (Août 2015)
  • Principaux produits importés : Machines et appareils industriels, produits alimentaires, équipements de transport, articles manufacturés, produits chimiques
  • Imports de la Belgique: 164,245 mio EUR (2013)/ 149,069 mio EUR (2014)/ 85,947 mio EUR (5 mois 2015)
  • Exports vers la Belgique: 147,506 mio EUR (2013)/ 109,304 mio EUR (2014)/ 20,522 mio EUR (5 mois 2015)

Opportunités du marché

Les principaux secteurs prometteurs pour nos sociétés sont les suivants :

  • ENERGIE: pétrole & gaz, industries pétrochimiques, électricité, eau, énergies alternatives, contrôle, services techniques
  • CONSTRUCTION: travaux publics, bâtiments, décoration intérieure, matériaux, techniques, services, études techniques, consultance
  • MÉDICAL & SANTÉ: services hospitaliers, produits pharmaceutiques, instruments médicaux, consommables, produits nutritionnels, cosmétiques et dermo …
  • AGRO-ALIMENTAIRE: chocolat, produits surgelés, viande, volailles et dérivés, jus, additifs
  • ENVIRONNEMENT: gestion des déchets, protection, air-sol-eau (technologies & services), solutions nouvelles, consultance
  • ITC: applications spéciales, i.e. banking, médical, optimisation, gestion
  • HORECA: équipements, articles, services, franchise…

  • Régime politique : monarchie avec un émir à la tête de l'Etat, un conseil de ministres et une assemblée nationale élue au suffrage universel.
  • Chef de l'Etat : Emir – Sheikh Sabah Al-Ahmad Al-Sabah
  • Prince héritier : Sheikh Nawaf Al-Ahmad Al-Sabah
  • Premier ministre : Sheikh Jaber Mubarak Al-Sabah

Géographie et démographie

  • Superficie : 17 818 km²
  • Frontières : Irak (nord et ouest), Arabie Saoudite (sud), Golfe Arabo-Persique (est)
  • Population : 3,965 millions d'habitants (PACI 2013), dont 65% d'étrangers

Langues

Arabe (langue officielle) et anglais (très répandu surtout dans le domaine commercial)

Vie quotidienne

L'islam est la religion prédominante et «officielle» du pays. Quatre églises organisent les messes dans le pays surtout pour les étrangers. Les coutumes et pratiques sociales sont imprégnées par la culture arabo-musulmane. L'alcool est formellement interdit dans le pays, y compris dans les hôtels.

Les principales fêtes officielles sont :

OCCASION JOUR DATE
Nouvel An Vendredi 01/01/2016
Anniversaire du Prophète Jeudi 25/02/2016
Fête Nationale du Koweït Vendredi 06/02/2016
Jour de la Libération du Koweït Jeudi 05/05/2016
Isrâ & Mi'raj (Ascension du Prophète) Jeu-Sam 07-09/07/2016
Eid al-Fitr (fête de la rupture du jeûne) Mar-Jeu 13-15/09/2016
Eid al-Adha (fête du sacrifice) Lundi 03/10/2016
Nouvel an islamique Lundi 12/12/2016

NB : Les jours fériés islamiques (en italique) sont sujets à des changements en fonction du calendrier lunaire. Les dates mentionnées sont données à titre indicatif.

La loi koweïtienne ne permet pas l'établissement de sociétés étrangères dans le pays. Toute société créée au Koweït doit avoir une participation koweïtienne minimale de 51% des actions. Une loi autorisant les investissements étrangers a été votée en 2002 à l'Assemblée nationale, mais elle manque encore de règlements d'exécution permettant sa mise en application.

La pratique commerciale la plus courante est celle de l'agence. L'exportateur étranger est lié à un agent local par un contrat d'agence exclusive ou ouverte. Les ventes sur le marché Koweïtien se font parfois par simple importation (sans contrat d'agence) contre un crédit documentaire ou toute autre forme de paiement.

Il est conseillé avant tout engagement dans un contrat d'agence de bien vérifier tous les articles du contrat afin d'éviter de mauvaises surprises en cas de résiliation. Des précautions s'imposent : limitation de la durée, période d'essai, exigence d'une quantité minimale d'importation annuelle pour reconduire le contrat, recours au système d'arbitrage en cas de litige...

Approche du marché : conseils pratiques

Les produits importés passent parfois par plusieurs intermédiaires avant d'arriver au client final. En résumé, les principaux intermédiaires sont les suivants :

  • Agent importateur
  • Distributeur
  • Détaillant

La première étape est un passage obligé. La loi koweïtienne exige en effet que toute importation soit effectuée par un importateur local inscrit comme tel à la Chambre de Commerce et d'Industrie du Koweït. Cependant, l'agent importateur est parfois lui-même un distributeur, voire même un détaillant.

En fonction du produit, ce passage se résume parfois à un seul intermédiaire (produits et équipements industriels, fourniture dans le cadre d'une adjudication, franchise…).

Le plus important est alors de trouver le bon agent importateur qui remplit sa fonction efficacement. Cette fonction se résume en trois points :

  • Pré qualifier les produits auprès des clients finaux dans le cas des produits commandés par voie d'adjudication directe ou publique
  • Promouvoir le produit auprès des distributeurs ou des clients finaux par les voies les plus adéquates (stratégie de marketing, bon contact avec les distributeurs …)
  • Assurer un suivi technique quand c'est nécessaire

Vu la grande concurrence sur le marché koweïtien, déjà peu important en terme de population, le choix d'un bon agent est essentiel. S'il n'y a pas de recette toute prête pour trouver le bon agent, il existe des critères essentiels tels que :

  • Eviter les collectionneurs d'agences. Mieux vaut une petite société qui vous consacre du personnel plutôt qu'une grande qui a d'autres priorités.
  • Réserver un personnel commercial pour promouvoir les produits.
  • Disposer d'un personnel qualifié pour les produits qui requièrent une formation technique.
  • Discuter avec l'exportateur des moyens de marketing les plus adéquats en fonction du produit et du marché local (publicité, campagnes de marketing, foires, salons…).
  • Eviter l'agence exclusive unique pour tous les pays de la région. En effet, nul ne peut mieux connaître le marché d'un pays que les gens qui y vivent.
  • Faire ses commandes à temps pour éviter de créer un vide sur le marché.

Une remarque est à souligner pour les collègues féminines : le Koweït est un pays ouvert. Des femmes koweïtiennes occupent des places de leadership à différents niveaux, aussi bien dans le privé que dans le public. Le voyage d'une femme d'affaire n'est pas interdit, le port du foulard ou de la ‘Abaya' (longue robe noire) n'est pas obligatoire. Cependant, l'environnement du pays reste conservateur. Dès lors, une tenue vestimentaire décente est fortement recommandée.

Un conseil très important : consulter la représentation commerciale bruxelloise (qui travaille pour les trois régions) ou belge sur place afin de mieux connaître les sociétés avec lesquelles vous êtes amenés à travailler. Ce service peut vous épargner beaucoup d'ennuis ultérieurs. Le suivi de votre cas facilitera l'intervention d'un attaché économique et commercial en cas de besoin.

Formes de sociétés

Agence commerciale

L'agence commerciale permet à toute société étrangère d'exercer des actions de marketing pour ses produits sur le marché koweïtien sans devoir être établie physiquement dans le pays. Les contrats et règlements d'agence sont régis par les lois 36/1964 et 68/1980 qui stipulent que les individus et sociétés koweïtiens sont seuls autorisés à agir comme agents commerciaux. Une agence commerciale ne devient légalement valable qu'après un enregistrement au ministère du Commerce. Une demande doit être introduite à cet effet dans les deux mois suivant la date de désignation de l'agent local et comprendre les documents suivants :

  • L'exemplaire original du contrat d'agence dûment légalisé par les autorités commerciales (chambre de commerce locale) et par l'ambassade du Koweït dans le pays d'origine (les contrats d'agence conclus au Koweït doivent être légalisés par un notaire.
  • Une traduction du contrat d'agence en arabe.
  • Une copie du registre commercial de l'agent local.
  • Une copie du certificat de nationalité de l'agent koweïtien dans le cas où l'agent est un individu et non pas une société.
  • Le certificat d'immatriculation à la Chambre de Commerce et d'Industrie du Koweït.
  • Le formulaire de demande d'enregistrement du contrat en double exemplaires.
  • Une copie de la licence commerciale de l'agent.

Le problème souvent rencontré dans l'agence commerciale est celui de l'exclusivité. Fort logiquement, l'agent souhaite une exclusivité pour éviter que ses efforts de promotion ne soient récoltés par un autre agent. Mais si l'exportateur tombe sur un agent inefficace, il est lié par le contrat exclusif.

Nous conseillons toujours de faire réviser le contrat d'agence par un juriste ou au moins par le service commercial ancré dans le pays. Quatre éléments doivent être respectés dans la plupart des contrats d'agence:

  1. Fixer une période d'essai avant le contrat définitif
  2. Définir une clause de rupture de contrat en cas de non respect des conditions par l'agent
  3. Exiger un rapport régulier (tous les 3 ou 6 mois) de l'agent décrivant l'état d'avancement du marché et les efforts de promotion déployés

4. Fixer une valeur minimale de commande annuelle

Création d'une filiale

Toute société étrangère qui souhaite ouvrir un bureau de représentation ou une filiale pour gérer ses affaires au Koweït doit impérativement passer par son agent koweïtien qui se porte aussi comme « sponsor » pour cette filiale. Cependant, une dérogation à cette règle est possible si la filiale est approuvée dans le cadre de la loi sur les investissements étrangers directs.

Au niveau légal, quatre types de sociétés sont prévus par la Loi sur les Sociétés Commerciales au Koweït :

  • Société à Responsabilité Limitée ou Limited Liability Company (WLL)
    Pour les investisseurs étrangers et les sociétés, c'est la forme la plus courante et la voie la plus directe pour pénétrer le marché koweïtien.

    Le capital minimal requis d'une WLL est de 7500 KD. Mais il varie d'une activité à l'autre. Il doit être intégralement payé en liquide ou en avoirs estimés selon le prix du marché lors de la constitution de la société. Une WLL nécessite au moins deux membres fondateurs.
  • Société Anonyme (Shareholding Company SAK ou KSC)
    Son statut ressemble à celui d'une WLL. Mais elle peut être publique ou fermée et doit comprendre au moins cinq actionnaires. Aucune restriction n'est appliquée quant à l'activité exercée, mais le capital minimal requis est de 100.000 KD. Les étrangers sont autorisés à participer à la constitution et à la propriété d'une société anonyme publique dans les limites des 49% permis sauf si la société est approuvée dans le cadre de la loi sur les investissements étrangers directs. Les fondateurs d'une société publique anonyme ont l'obligation de souscrire à un minimum de 10% du capital.
  • Partenariat
    Un partenariat général (Société à Responsabilité Commune ou Joint Liability Company) est une association entre deux ou plusieurs personnes sous un nom commun pour exercer ensemble une activité commerciale. Cette entité a une responsabilité séparée, mais les personnes qui la forment sont solidairement et séparément responsables des obligations de cette entité. Un créditeur a un droit de recours aux avoirs de la société ainsi qu'à ceux de toute personne qui en était membre au moment où la dette a été contractée.

    Quant au partenariat limité (LP), il consiste à regrouper des partenaires généraux dont la responsabilité est engagée séparément ou solidairement et des partenaires limités dont la responsabilité est engagée proportionnellement à leurs contributions.
  • Joint-venture
    Une joint-venture est une association commerciale formée entre deux ou plusieurs parties. Il s'agit d'un accord contractuel entre les parties. Cette association n'a aucune personnalité juridique distincte de ses membres. L'accord de joint-venture ne doit être enregistré nulle part et il n'existe aucune limite quant aux parts étrangères à cette association. Il est courant que des sociétés étrangères, impliquées dans la réalisation d'un grand projet, forment une joint-venture ou un consortium spécifique à ce projet.

Comment se rendre au Koweït ?

Aucune compagnie aérienne n'effectue de vols directs Bruxelles-Koweït. Les principales connexions sont Londres (British Airways), Amsterdam (KLM), Francfort (Lufthansa), Doha (Qatar Airways), Abu Dhabi (Etihad Airways) et Istanbul (Turkish Airlines). La compagnie aérienne koweïtienne (Kuwait Airways) dessert des villes européennes telles que Londres, Paris, Amsterdam, Francfort ou Rome.

De quoi ai-je besoin ?

Un visa d'entrée est requis pour tout étranger arrivant à Koweït, à l'exception des citoyens du Conseil de Coopération du Golfe (Arabie Saoudite, Bahreïn, Qatar, Oman et Emirats Arabes Unis).

Ce visa peut être obtenu à l'aéroport pour 35 nationalités dont celles des pays de l'Union européenne. Une taxe de l'ordre de 16 euros (6 KWD) est imposée. Cependant, afin d'éviter des files parfois très longues à l'arrivée, nous conseillons aux visiteurs de demander à leur hôtel de préparer leur visa à l'avance et leur envoyer une copie par email. L'original peut alors être récupéré au comptoir « visa collection » à l'aéroport.

Aucun vaccin n'est requis.

Ambassade de Belgique au Koweït

Section commerciale de la Région de Bruxelles-Capitale
P.O.Box 3280 Safat 13033 Koweït
T +965 2537 60 53
F +965 2537 60 54
E-mail : kuwait@brusselsinvestexport.com
GSM + 965 9975 81 73

Ambassade du Koweït à Bruxelles

Av. Franklin Roosevelt, 43
1050 Bruxelles
T 02 647 79 50
F 02 646 12 98

embassy.kwt@euronet.be

Chambre de Commerce Belgique-Luxembourg-Pays arabes

Rue Mignot Delstanche, 60
1060 Bruxelles
T 02 344 82 04
F 02 347 57 64
Email: info@ablcc.org
Http: www.ablcc.org

Kuwait Chamber of Commerce & Industry

P.O.Box 775 Safat 13008 Kuwait
T +965 2242 35 55
F +965 2240 41 10
kcci@kcci.org.kw


 Info pays